Euforic

Pour une sexualité épanouie

Découvrez combien de temps dure l'andropause, à quoi on la reconnaît et comment faire face à cette ménopause pour homme, qui influe sur le... Combien de temps dure l’andropause ?

. Considérée, à tort ou à raison, comme le pendant masculin à la ménopause, la pathologie qu’on nomme l’andropause touche une partie des hommes, à partir de 45 ans et entame leur virilité. En effet, bien que non-reconnue médicalement, elle a des symptômes bien parlant qui impactent la sexualité masculine. Il convient donc de ne pas prendre l’Andropause à la légère et d’apprendre à appréhender ce trouble, pour réagir vite.

On vous explique combien de temps dure l’andropause, à quoi on la reconnaît et ce qu’il possible de faire pour qu’elle ne gêne pas trop la vie quotidienne de celui qui en souffre.

combien de temps dure l'andropause

Qu’est-ce que l’andropause ?

Pour définir ce qu’est l’Andropause, intéressons-nous déjà à son étymologie. En Grec, Andros signifie Homme alors que Pausis signifie Cessation. On peut en déduire qu’il s’agirait de Cesser d’être un homme

Sans aller jusqu’à cet extrême, l’Andropause caractérise bien une perte de certaines facultés qui font la force du mâle, à commencer par sa faculté à avoir des érections. Un homme touché par cette pathologie va avoir des problèmes érectiles et il va perdre son appétit sexuel, en même temps que son énergie (et on sait que ces deux facteurs sont liés).

Touché par l’Andropause, l’homme va également voir son corps changer. Il risque de grossir rapidement, et de devoir faire face à une sudation accrue, qui peut s’avérer gênante. Le parallèle avec la ménopause féminine est donc assez évident, mais l’Andropause n’est pas reconnue comme une maladie, puisque certains spécialistes n’y voient que les syndromes du vieillissement.

D’autres vont, en revanche, qu’il est possible de la combattre, notamment grâce à des cures de Testostérone qui redonneront au preneur la vigueur et la vitalité pour affronter et surmonter ses difficultés au lit.

L’andropause touche environ 5% des 70 -79 ans, un peu plus de 3 % des 60 -69 ans et elle se dépiste via un test sanguin qui permet de connaitre le taux de Testostérone, en plus de l’analyse des symptômes qu’on présente plus bas.

Avant de voir quelles sont les solutions préconisées, il nous faut répondre à une question récurrente : Combien de temps dure l andropause ?

Combien de temps dure l’andropause ?

L’andropause n’a pas une durée déterminée, puisqu’elle apparaît avec l’âge, entre 45 et 65 ans environ. La diminution naturelle de la testostérone qui l’accompagne rend difficile l’établissement d’une durée bien précise de ce trouble, et cela va également dépendre de chacun.

Un homme qui verra apparaître les symptômes de l’andropause à 40, 45 ans, aura largement le temps de remédier à ce trouble, en revoyant un peu son mode de vie. En effet, avec des remèdes naturels, une bonne alimentation et la pratique d’activités physiques fréquentes, vous diminuerez les chances d’apparition de l’andropause ou vous ne minimiserez les conséquences ! En somme, en prenant les devants, vous retarderez ou annulerez ce trouble.

Bien sûr, le déclin de la testostérone est inévitable, et il commence aux environs de 30 ans. A ce stade, il faut faire un peu plus d’efforts pour prendre soin de soi, afin de garder une vie sexuelle satisfaisante et un niveau de testostérone acceptable.

Vous serez récompensé de vos efforts dans les années qui suivent, avec des capacités sexuelles qui déclinent moins et surtout un appétit sexuel intact. De quoi avoir une vie sexuelle épanouie même en vieillissant !

Difficile de savoir combien de temps dure l’andropause, mais en revanche, on peut reconnaître cette pathologie à ses symptômes.

A quoi reconnaît-on cette pathologie ?

Comme on l’a dit, l’andropause n’est pas reconnue à proprement parler comme une maladie. Toutefois, des symptômes permettent de mettre le doigt sur ce trouble, pour le détecter et prendre les mesures nécessaires.

Les troubles sexuels

La première chose impactée par l’Andropause, c’est la vie sexuelle. Un homme qui a des difficultés à bander, ou à maintenir une érection convenable, pourra songer à ce mal. Même si l’âge est en cause, la gravité des dysfonctionnements érectiles peut mettre la puce à l’oreille et signaler l’apparition de cette pathologie.

A lire : quel spécialiste pour un trouble érectile après 50 ans ?

Des changements physiques

A l’instar de la ménopause chez la femme, qui entraîne des changements physiques flagrants (notamment au niveau du poids), on note des modifications chez l’homme également. Certains ont tendance à grossir fortement, d’autres souffriront de bouffées de chaleurs intenses et d’excès de transpiration momentanées.

Parmi les symptômes physiques, les médecins signalent que l’Andropause peut provoquer une perte de muscles assez marquée – qui se transforment en gras ! -, une peau qui va avoir tendance à s’affiner, voire à devenir transparente, ainsi qu’une baisse de la pilosité notamment sur le torse.

Dans les cas les plus poussés, l’homme peut souffrir du syndrome de seins d’hommes, appelé gynécomastie.

Une baisse des performances générales

L’andropause est souvent marquée par des baisses de performances physiques, consécutives à une perte d’énergie. Le principal concerné pourrait manquer cruellement de vitalité, ce qui le pénalise au quotidien (difficulté à marcher longuement, à faire le moindre effort demandant un peu de force…) et il pourrait connaître des excès de fatigue soudain.

D’un autre côté, les hommes qui rencontrent ce souci peuvent souffrir d’insomnies chroniques malgré la fatigue, ce qui a pour conséquence un épuisement majeur.

Un mental en berne

Enfin, l’Andropause impacte le moral de ceux qui en souffrent. D’abord, à cause de la fatigue que cela entraine, mais aussi et surtout parce qu’elle concerne la vie sexuelle d’un homme. Pour en saisir l’impact, il suffit de penser à ce que représente le sexe chez l’homme, et ce qu’il advient s’il n’est plus en mesure de la pratiquer correctement.

On note donc chez les patients atteints d’andropause des sautes d’humeurs et des coups de blues fréquents, ainsi qu’une tendance à moins vouloir sociabiliser. Certains hommes seront juste plus irritables, quand d’autres sombreront véritablement dans la dépression.

Il est donc judicieux d’agir, quand les premiers symptômes supposés de l’Andropause font leur apparition. De quelle manière ? C’est ce qu’on vous présente ci-dessous !

andropause solutions

Quels sont les traitements adéquats ?

L’andropause fait encore débat, car certains médecins préconisent de revoir son hygiène de vie pour l’éviter/la combattre, quand d’autres invitent les patients à avoir recours à des compléments alimentaires pour regagner de la testostérone.

Une meilleure hygiène de vie

Dans le premier cas,  il sera conseillé à celui qui est touché par cette pathologie de revoir son alimentation, en premier lieu, puis de faire du sport, pour éliminer le stress et mieux dormir. Une alimentation trop grasse, trop peu équilibrée, entraine bien évidemment des problèmes, qui vont de la simple prise de poids à l’apparition de maladie cardio-vasculaire ou de diabète.

Un homme atteint par ce genre de maladie verra sa vie sexuelle bouleversée, car ce sont des troubles qui gênent la bonne circulation sanguine, en partie responsable de la bonne faculté à avoir des érections. De ce fait, manger plus sain et moins gras, c’est aussi être en mesure d’assurer au lit plus facilement.

Le sport nettoie l’organisme et permet de garder de la vitalité, à tout âge. Il suffit de voir que dans les pays ou les personnes âgés sont le plus en forme – principalement les pays d’Asie – les plus vieux font quotidiennement du Tai Chi et des étirements. Mieux vaut donc garder son corps en bon état, pour que l’andropause n’apparaissent pas ou que ses conséquences sont minimes.

Mais parfois, cela ne suffit pas.

La testostérone

Quand les symptômes sont trop marqués, il peut être conseillé d’avoir recours à une supplémentation en Testostérone. Puisqu’elle disparait avec l’âge, à plus ou moins grande échelle, faire une cure permet soit d’augmenter le taux de Testostérone dans le sang, soit de stabiliser le taux actuel. Cette hormone de la virilité est capitale pour une vie sexuelle épanouie et contre l’Andropause, elle semble essentielle.

Il est possible de faire une courte cure de testostérone, qui règle parfois le problème assez vite (au moins au niveau sexuel). Mais en cas de symptômes permanents, il pourrait être nécessaire de passer d’autres tests.

Andropause, entre vieillissement naturel et trouble de la testostérone

Si vous êtes touchés par les symptômes susmentionnés, mieux vaut ne pas trop attendre. Cette pathologie n’est en soi pas grave, mais elle est très gênante pour un homme qui pourrait mal la vivre.

Analysez les maux dont vous souffrez, essayer d’améliorer votre hygiène de vie et s’il le faut, prenez un complément à la Testostérone pour pallier au potentiel manque. De la sorte, vous retrouverez de la vigueur et de l’énergie, que vous utiliserez dans votre vie courante…et sous la couette !

Source :