Comment augmenter sa testostérone ? Une question souvent posée aux sexologue, qui témoignent de la banalité du problème. On vous donne ici des solutions... Comment augmenter sa testostérone : les solutions pour améliorer votre taux d’hormone

La testostérone est considérée comme l’hormone de la virilité chez l’homme, et d’elle dépendent de nombreux éléments comme la musculature, la production de sperme, la voix ou la vigueur sexuelle. En manquer peut causer des problèmes d’érection pendant l’acte.

Plusieurs solutions sont disponibles pour tenter de traiter ces disfonctionnements. Nous vous présentons quelles sont les solutions efficaces mais aussi nous vous expliquons les causes de la baisse de la production de Testostérone et les conséquences que provoque une baisse de cette hormone dans l’organisme.

comment augmenter sa testostérone

Comment aider à augmenter sa testostérone : les solutions naturelles

Lorsqu’il s’agit d’augmenter la testostérone, pour retrouver une vie sexuelle épanouie, autant avoir recours à des solutions naturelles. Voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Utiliser un booster de testostérone

Il est possible d’utiliser des compléments alimentaires, composés d’ingrédients naturels, afin de vous aider à augmenter la production de testostérone ou de compenser une baisse qui vous empêche d’avoir une activité sexuelle régulière.

Ces suppléments, souvent sous forme de pilules, agissent sur plusieurs tableaux pour permettre d’améliorer les érections, de favoriser les orgasmes et de disposer d’assez d’énergie pour maintenir une érection.

Parmi ces boosters de testostérone, le Testo Ultra est intéressant. Il combine les actions mentionnées précédemment pour aider l’utilisateur à avoir une érection et cela en misant sur les vertus d’ingrédients comme la racine de Tongkat Ali pour avoir un boost d’énergie (source), l’epimedium icariin ou la racine d’ortie qui améliorerait la circulation sanguine (source). Comme on vous l’explique dans cet avis sur Testo Ultra.

Consommer les bons aliments pour augmenter la testostérone

Pour que la production de testostérone reste élevée, il est important d’accorder la place qui leur est due à certains aliments, connus pour être des booster de testostérone naturel.

Parmi les plus intéressants, on pourra citer les œufs, riches en acides gras oméga-3, en vitamine D ou en protéines, qui devraient aider à augmenter la testostérone. Comme le montre cette étude, la consommation hebdomadaire de 7 œufs enrichis en vitamine D a un impact important sur le statut en vitamine D en hiver chez les adultes. Il faut savoir que le jaune d’œuf contient plus de propriétés que le blanc et que si vous souhaitez bénéficier des propriétés de cet aliment il est important d’acheter des œufs de qualités (source).

Plusieurs fruits sont bons dans cette optique, notamment la grenade ou les avocats, qui contiennent plusieurs éléments à même de favoriser l’augmentation de la production de testostérone, telles que les vitamines B6 ou du potassium. Comme le démontre une étude de 2012, la grenade aurait en effet une capacité à booster le taux de testostérone (source).

On notera que la consommation d’huître, de thon et de bœuf peut être recommandée, tout comme celle de divers produits connus pour améliorer la vasodilatation (l’ail cru, par exemple), ou en tant qu’aphrodisiaque naturel (comme le gingembre).

Les inclure à votre alimentation habituelle, en combinaison avec ces aliments favorisant l’érection, pourrez vous aider à retrouver l’énergie nécessaire.

Vous pouvez également consommer du Zinc, ou différents acides aminés, du magnésium, du phosphore et tout un tas de Vitamines (A, B, C…) et de protéines, qui devraient favoriser la création de l’hormone.

Une étude a étudié les effets d’un supplément de magnésium et de zinc. Il a révélé que les hommes qui recevaient 30 milligrammes de zinc par jour présentaient des niveaux accrus de testostérone libre (non métabolisée) dans leur corps (source).

Le sport, pour augmenter naturellement l’hormone de virilité

La testostérone est intimement liée à la pratique sportive et s’il en faut pour développer ses muscles et pour sculpter son corps, il s’en fabrique quand vous faîtes de l’exercice. De ce fait, il est plus que conseillé de maintenir une activité physique régulière, autant pour augmenter la testostérone que pour rester en bonne santé.

Quand vous faites du sport, la testostérone aide à développer les muscles, mais favorise également la bonne récupération et vous aidera à augmenter vos performances physiques.

On rappelle que parmi les causes du dysfonctionnement érectile, outre le manque de testostérone, il y a des problèmes cardiovasculaires qui pourront être évités en restant actif.

Une étude de 2012 a révélé que l’exercice régulier avait un lien avec un niveau de testostérone plus élevé que le niveau chez les hommes sédentaires (source).

Une autre étude de 2016 chez les hommes obèses a révélé que l’exercice régulier avait plus d’impact sur le taux de testostérone (en l’augmentant) que sur la perte de poids (source).

Le sport aurait donc bien un impact sur le taux de testostérone. Des études plus anciennes, ont quant à elles, analysé l’augmentation du taux de testostérone grâce aux pratiques sportives de renforcement musculaire et de résistance chez la femme et chez l’homme (source, source).

Repos et apaisement

La fatigue et l’érection sont liés tout comme le stress. En effet, cela n’est pas bon pour votre vie sexuelle, il est recommandé de dormir un maximum de temps, quand c’est possible, et d’opter pour des techniques visant à faire diminuer le stress et les angoisses liées aux préoccupations quotidiennes : Yoga, méditation, exercices de respiration. Cela peut être bénéfique pour permettre à votre organisme de mieux fonctionner et donc de produire les éléments essentiels à votre corps, comme la testostérone.

Il est important de savoir que la majorité de la testostérone est fabriquée au cœur de la nuit, lorsque le corps est au repos. Vous ne serez pas surpris de savoir que les érections matinales viennent de ce surplus accumulé durant la nuit. Ne pas dormir assez, c’est également favoriser l’apparition de cortisol, un élément qui bloque la production de testostérone et cela même chez les plus jeunes. Quand on détecte un manque de testostérone chez un jeune adulte, c’est souvent le manque de sommeil qui en est la cause.

Augmenter sa testostérone : d’autres alternatives

En plus de ces solutions naturelles, il est possible de se tourner vers des méthodes alternatives ayant pour but de vous aider à augmenter la testostérone dans votre organisme.

Consulter un sexologue

Le métier du sexologue est varié et en plus de vous épauler pour résoudre des problèmes au lit, dus à des discordances de couples, il peut analyser votre quotidien et mettre le doigt sur les raisons de la diminution de la testostérone. En faisant un bilan, il pourra vous prescrire un traitement et vous guider pour une hygiène de vie améliorée.

La thérapie de remplacement de la testostérone (TRT)

Il s’agit d’un traitement médical spécifique, destiné à augmenter la testostérone. Il n’est bien sur préconisé que dans des cas comme une production de testostérone naturellement trop faible, via la pose de patch cutanés ou l’application de gel qui favorisent l’absorption des produits.

Toutefois, c’est une thérapie qui entraîne des effets secondaires variables, mais parfois contraignants, notamment une agressivité accrue, ou un risque d’accident cardiovasculaire augmenté.

Les injections de testostérone, une bonne idée ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il est possible de s’injecter de la testostérone – un procédé auquel ont recours certains sportifs de haut niveau – mais cela ne peut être fait que sur prescription médicale, sous peine de risques graves pour la santé. C’est une méthode lourde, à ne pas prendre à la légère. On recommandera bien évidemment les solutions naturelles et moins risquées avant celle-ci (source).

baise testostérone solutions naturelles

Comment reconnaître un manque de testostérone ?

Le taux de testostérone se mesure plutôt aux effets négatifs qui signalent un manque, car certains patients avec des taux considérés comme bas ne présentent pas de troubles sexuels ni d’autres symptômes caractéristiques de ce manque. Mieux vaut donc se pencher sur les signes qui témoignent d’une carence en testostérone plutôt que sur le taux lui-même qui n’est au final pas si déterminant. En effet, il change suivant les personnes et suivant le moment de la journée. Le taux fluctue et il est difficile d’établir une norme. Il peut osciller entre 300 ng/dL jusqu’à 1 100 ng/dL ou plus ce qui montre une réelle différence.

Toutefois, un taux très faible pourrait alarmer votre médecin sur d’autres risques. Parmi les signes les plus évidents, on peut citer :

  • Un manque d’énergie au quotidien
  • La prise de poids
  • Moins de poils / perte de cheveux
  • Perte de masse musculaire (source)
  • Absence de libido
  • Perte d’envie / dépression (source)

Si ce genre de troubles pollue votre vie, alors agissez, car il pourrait tout simplement s’agir d’un manque de testostérone. Vous verrez qu’avec l’augmentation de votre niveau de testostérone, la plupart de ces maux se résorberont d’eux même, en partie ou en totalité.

Les causes de la baisse de testostérone

Il est intéressant de comprendre quels sont les facteurs qui amènent une baisse de la production de la testostérone. L’un des premiers facteurs de la baisse de testostérone est l’âge. Plus on vieillit, moins notre organisme produit de testostérone. Ce n’est pas pour rien que la vigueur sexuelle d’un homme est à son apogée entre l’adolescence et la trentaine, car cela correspond aux pics de croissance de cette hormone (source).

courbe de production de la testostéroneDu plus jeune âge – car elle accompagne la croissance d’un jeune homme et garantit le développement de sa pilosité, de sa morphologie, de sa voix et de ses muscles, et jusqu’aux alentours de 30 ans, la testostérone sera produite suffisamment. Ensuite, elle se décline, qui fait qu’il n’est pas rare de souffrir de problèmes d’érection après 50 ans (source).

Mais les années qui passent ne sont pas les seules responsables. Votre alimentation, votre hygiène de vie générale et vos habitudes peuvent également influer sur le niveau de testostérone. Pour faire simple, un sportif qui mange sainement et qui évite les excès aura plus de chance de maintenir un niveau de testostérone stable qu’une personne sédentaire, il y a évidemment un juste milieu. Gardez-en tête que l’alcool et l’érection ne sont pas alliés.

Baisse de testostérone : des conséquences à ne pas négliger

Hormis les changements physiques que peut entraîner un manque de testostérone, c’est bien en matière de vie sexuelle que le problème sera le plus marqué. Avec un taux bas de testostérone, vous aurez des problèmes érectiles et une baisse de libido et cela peut avoir des conséquences néfastes, pour un homme seul ou une personne en couple.

Un homme peut développer des complexes, qui vont d’une perte de confiance en lui à une fermeture totale des rapports avec le sexe opposé. Il peut devenir plus susceptible, plus irritable, mais aussi plus timide, de peur de ne pas pouvoir assurer dans le cadre d’une relation. Pour certains, la baisse de la testostérone s’accompagne d’états dépressifs plus graves, qu’il convient de traiter au plus vite.

Au sein d’un couple, cela peut également être nuisible, le partenaire ne se sentira plus désiré, il mettra en doute ses capacités à vous séduire.

Augmenter sa testostérone est un acte qui peut modifier positivement une relation ou l’état mental d’un homme et il ne faut donc pas minimiser l’impact de cette hormone.

La testostérone et les femmes

La testostérone a également de l’importance chez la femme, notamment pour garder la forme et pour maintenir ses envies sexuelles. Pour les plus sportives, c’est également une bonne manière de préserver la bonne santé de vos os.

Une étude australienne prouvait récemment que la testostérone avait un réel impact chez les femmes ménopausées, qu’elle aiderait à retrouver leur désir sexuel. Les rapports étaient plus fréquents et plus plaisant chez les femmes qui suivaient une cure de testostérone et leur bien-être s’améliorait (source).

Augmenter sa testostérone ce qu’il faut retenir

Le taux de testostérone varie suivant les individus et à tendance à être moins important au fur et à mesure des années.

Un taux de testostérone trop bas peut être diagnostiqué grâce à une prise de sang mais le plus souvent ce sont les symptômes qui nous alertent. Lorsque l’on est fatigué, que l’on ressent une baisse de libido, qu’on a une perte de masse musculaire ou au contraire une augmentation de la masse graisseuse ou d’autres symptômes, il est important de consulter un spécialiste.

Vous pouvez naturellement booster votre taux de testostérone en adoptant une hygiène de vie saine, en perdant un peu de poids et en pratiquant en activité physique.

Il est important de ne pas laisser les symptômes s’installer pour éviter d’impacter votre quotidien. Vous pourrez choisir parmi des solutions plus ou moins naturelles afin de booster ce taux de testostérone.